Comprendre, apprendre, s'interroger

Difficile de parler de soi, ou tout de moins exercice délicat lorsqu'il s'agit non de se vendre comme sur un cv mais plutôt de donner des indications, des fils directeurs permettant de savoir ce que l'on est, au moins à minima, quoique réduire une personne à quelques lignes et même à des tomes reste une composition risquée sinon insensée car l'être étant composé d'un esprit imperceptible, fluctuent et d'une richesse infini, comment dès lors se hasarder à un tel jeu ?

 

Néanmoins la composition est faite, elle se déroule là sous vos yeux, c'est bien la preuve que la gymnastique à été menée, bien ou non, ça ce n'est pas moi qui le dira, mais à l'instar de ce qui concerne nos autres membres, je me présente subrepticement, rapidement, pourquoi y aurais-je échappé ?

 

Pour faire court je dirai que ce qui me plait dans la vie c’est l'apprentissage, peu importe le domaine le bonheur d’acquérir des connaissances étant plus important que l'objet étudié. J'aime tout autant les conférences du Louvre que les livres audio d'ouvrages les plus divers qu'il m'eut été impossible de lire sans la possibilité de les écouter.

 

Ensuite je crois pouvoir admettre que je suis membre de ce que l'on nomme avec respect ou non la fameuse classe populaire, j'aimerai bien me mettre dans le Lumpenproletariat de Marx mais je ne sais si j'y ai droit, surtout que je travaille à mon compte...

 

La chose ou disons l’élément anthropique qui m'intrique le plus et par conséquent celui qui me permet de ne vraiment rien comprendre aux humains reste indubitablement celui de la question du bien et du mal, un peu comme Ivan Karamazov, je ne saisis désespérément pas la douleur intentionnellement causée, à autrui tout du moins, car je suis loin de vouloir empêcher à quiconque le veut de se causer des peines fussent elles fatales. Sinon quelle seraient nos libertés si un pékin comme moi avait des prétentions sur ce que vous deviez faire de votre corps. Enfin là dessus il faut bien dire qu'il y a également toute une pression, ou au moins un patrimoine social commun, culturellement partagé, qui se charge selon les époques et les modes de s'en faire le juge.

 

Néanmoins l'hypocrisie est une chose que je trouve merveilleuse aussi j'essaie tant que faire se peut de m'en prémunir, mais j'imagine que cela reste sans succès, car ma femme passe son temps à me reprocher des filouteries que j'ignorais avoir commises, comme quoi on se cache des choses mêmes à soi même !

 

Toutefois pour donner une exemple bien dans l'air du temps je trouve actuellement magnifique que l’équipementier sportif Puma malgré une campagne de publicité massive appelant à le boycotter pour son soutient envers des colonies illégales bâties en Palestine occupée, continue de faire comme s'y de rien n'était, méprisant ainsi ses propres engagements moraux. Après vous allez me dire que peut-on espérer d'une marque qui fabrique des chaussures en Chine et des vêtements au Bangladesh pour quelques dollars, dans des conditions plus que douteuses et qui vient nous les revendre en Europe au centuple. Avec une telle cupidité rien ne s'interdit. Il n'empêche que ça se passait comme cela dans les années quatre vingt avec l'Afrique du Sud, puis, petit à petit le vent à tourné, et la honte elle restera longtemps tenace, enfin j'ose l’espérer, sur cette marque à l'éthique plus que douteuse.

 

Voila, pour ce qui est encore du domaine des idées politiques j'aime bien également la devise de Pétain : Travail, famille, Patrie. C'est d'ailleurs un peu aussi la morale du Candide de Voltaire et même j'ai envie de dire de toute l'humanité depuis Adam, mais apparemment aujourd'hui ce ne sont plus là des valeurs dont on peut se flatter. Quoi que s'il fallait demain nous envoyer à la boucherie notre bon gouvernement nous referait et plus vite qu'un coup de canon, le coup de la Nation bien aimée, qui n'est autre que la patrie qu'il faut défendre dixit la Marseillaise contre les copains plein de sang impur.

 

S'il y a une chose dont je crois parfois être sûr c'est bien que le jour où je crèverai je serai toujours aussi dépité de la race humaine et de leur manie de coller les pires des corrompus en haut de l'échelle pour nous donner des consignes auxquelles ils ne croient pas. 

 

Bon si quelqu'un s'attendait à trouver quelque chose sur l'horticulture, je suis désolé mais il l'aura remarqué, d'autres sections du site sont un peu plus adéquates. 

 

Bonne année 2020 à toutes et à tous,

en vous souhaitant Paix et Félicité (pour reprendre le diptyque du salut dans le film Demolition Man),

KW

Biopop des fruits et légumes frais cultivés dans le Gard, entre Nîmes et Uzès, à vingt minutes au sud d'Alès,

tout au long des saisons, un choix, des prix, la qualité bio certifié, des méthodes prônant les sols vivants,

des livraisons jusqu'à Montpellier... Que demande le peuple ?